Aller au contenu


Gad Elmaleh: « Papa est en haut »

gad_tickets.jpgPour les fans de Gad Elmaleh, vous aurez sans doute reconnu le titre de son tout dernier spectacle!
Ayant en quelque sorte « découvert » ce roi du One Man Show sur les planches d’Amnéville, il y a quelques temps, lors de son spectacle « L’Autre c’est Moi », j’attendais avec impatience le moment de revoir l’humoriste sur scène…
C’est chose faite depuis ce jeudi, où je me suis rendu cette fois à Paris, dans la salle de l’Olympia, moment que j’attendais depuis des mois!
Quel bol d’avoir obtenu ces places d’ailleurs: j’ai pratiquement obtenu les deux dernières disponibles (réservées en Avril!) pour le show qui affichait déjà complet du 11 décembre au 26 janvier 2008.

gad_olympia.jpgQue dire sur ce nouveau spectacle? Ca pourrait se résumer à: Quel Talent, mesdames messieurs, quel Talent.
Gad Elmaleh est sans conteste l’un des humoristes que j’adore, tout simplement.
Dans ses textes, pour la plupart autobiographiques, inspirés par sa famille (son père et son petit bout de 6 ans, notamment), il nous fait rire avec des choses les plus simples de la vie. Il met le doigt sur nos petits vices, nos petites habitudes au quotidien, et on se dit « Mince, mais c’est vrai » :)
Son seul décor? Une chaise… Mais pas besoin de décor pour un homme qui a lui seul remplit admirablement bien la scène. Il danse, il court, il chante, il improvise avec son public différent chaque soir: pour moi c’est un vrai artiste, le genre d’humoriste a des années lumières d’autres « personnalités » qui ont tenté la scène (Arthur… ahem, et j’en passe).
On sent une fois de plus que ce bonhomme est fait pour ça! Le spectacle passe du comique au mélancolique, des rires aux applaudissements en rythme sur les chansons de sa composition (« Et tu crois que c’est vraiment lui qui joue? »)
1h40 où l’on n’arrête pas de rire… Et même une fois dehors, en attendant patiemment le métro, on se surprend à sourire tout seul rien qu’en y repensant (« Vous allez me rendre flou! »). C’est ça le Talent, avec un grand T.

Gad, même s’il n’y a pratiquement aucune chance que tu lises ce modeste commentaire (environ 1 sur 2.662.297.755 – et j’ai compté), je tenais tout simplement à te dire Merci pour cette excellente soirée.

Posté dans Divers. Tags .

0 commentaire(s)

Quelques tags HTML sont acceptés

(obligatoire)

(obligatoire, mais ne sera pas diffusé)

ou faire un rétrolien depuis votre site.